Informations juridiques et sociales

Aides sociales ANPGIG

LES AIDES SOCIALES ACCORDÉES PAR L’ASSOCIATION À SES MEMBRES

Secours au décès

Une allocation forfaitaire de mille euros est accordée au conjoint survivant lors du décès d’un adhérent GIG à jour de cotisation. Cette aide ponctuelle permet d’apporter un soutien financier immédiat en attendant le traitement administratif du dossier de demande de pension de conjoint survivant (qui peut prendre plusieurs mois).

Le conjoint survivant informe le secrétariat national en adressant un bulletin de décès. Le règlement intervient après réception du document.

Prêt social

En cas de difficulté financière passagère, les conjoints survivants d’adhérents peuvent solliciter le soutien de l’association.

La demande doit être effectuée par lettre accompagnée des justificatifs nécessaires et adressée au siège national. Elle fait l'objet d'une étude attentive par le bureau qui peut décider, selon les cas, d’attribuer un don et/ou un prêt sur l'honneur (sans intérêt).

Cette aide est ponctuelle et ne peut, en aucun cas, être renouvelée sur un long terme (prise en charge de frais de pension en maison de retraite, par exemple).

Aide à l’appareillage

S'il est à jour de cotisation et adhérent depuis deux ans révolus, un membre de l’association peut solliciter une participation aux frais d’équipement d'automobile (motivés par ses infirmités).

De même, un membre devant acquérir du matériel d'aide technique dans l’environnement (siège de baignoire, élévateur pour lit, etc.) peut solliciter le concours de l’association.

Une aide plafonnée à mille euros pourra lui être accordée. La demande doit être effectuée par lettre adressée au siège national et impérativement accompagnée des pièces suivantes : la facture acquittée (duplicata autorisé) et la réponse préalablement obtenue de la Commission des secours et des prestations complémentaires (CNMSS). Une commission d’attribution examine les demandes. Dans tous les cas, une réponse écrite et motivée est renvoyée à l’adhérent, à laquelle est adjoint, le cas échéant, un chèque de subvention.

Les demandes ne sont renouvelables qu’au bout de :

  • 2 ans, pour l’appareillage normal ;
  • 5 ans, pour les équipements d’automobiles.

Nota -

Un conjoint survivant de membre de l’association, dont l'état de santé nécessiterait l'acquisition d'aides techniques spécifiques, peut bénéficier de ces dispositions selon la même procédure et les mêmes conditions que pour les adhérents GIG (conseil d’administration - 24 avril 2012).